Photographe, le plus beau métier du monde !
 
 
Accueil | Pages techniques
 
 
Détermination de la lumination à la prise de vue
 
L'ouverture du diaphragme et le temps d'exposition
 
 

Complémentaires et d'égale importance, ils forment depuis longtemps un couple indissociable. Le diaphragme règle le débit de la lumière traversant l'objectif tandis que l'obturateur en fixe le temps de passage. En définitive (après considération de tous les autres facteurs intervenant dans la détermination de la lumination), l'ouverture du diaphragme et le temps d'exposition constituent les deux moyens essentiels pour contrôler toute lumination.

Quel photographe ne connaît-il pas par cœur l'échelle (normalisée) des ouvertures de diaphragme : f/1 - f/1,4 - f/2 - f/2,8 - f/4 - f/5,6 - f/8 - f/11 - f/16 - f/22 - f/32 - f/45 - f/64 - f/90 ainsi que celle (également normalisée) des temps d'exposition : 1 - 1/2 - 1/4 - 1/8 - 1/15 - 1/30 - 1/60 - 1/125 - 1/250 - 1/500 - 1/1000 - 1/2000 de seconde ? D'autre part, on sait que l'intervalle entre deux valeurs de l'échelle des diaphragmes équivaut à une division de l'échelle des temps d'exposition. C'est ainsi que les couples diaphragme / temps représentés à titre d'exemple dans le tableau ci-dessous conduisent tous à une même lumination.

 
f/2
f/2,8
f/4
f/5,6
f/8
f/11
f/16
f/22
f/32
f/45
1/1000
1/500
1/250
1/125
1/60
1/30
1/15
1/8
1/4
1/2
 
Par contre, la profondeur de champ ne sera pas identique pour tous les couples diaphragme / temps, le choix d'une grande ouverture (1) de diaphragme réduira la profondeur de champ et inversement. Par ailleurs, la netteté des sujets en mouvement dépendra du temps d'exposition retenu. Aussi, dans la pratique, le photographe – en fonction du type de sujet et du style qu'il souhaite imprimer à son image – donne la priorité (quand il n'octroie pas une confiance aveugle à son système d'exposition automatique) à un élément du couple, par exemple au temps d'exposition (2). Il choisit alors la valeur de ce dernier (par exemple 1/250) tandis que le posemètre ajuste la valeur de l'autre élément (f/4, si l'on se réfère à la lumination considérée au tableau ci-dessus).
 
_________
1. Attention, f/32 n'est pas une grande, mais une petite ouverture (petit diamètre) de diaphragme !
2. Pareillement, 1/500 de seconde n'est pas une « grande vitesse d'obturation » mais un petit temps d'exposition !
 
 
Copyright © Claude Bouchot