Photographe, le plus beau métier du monde !
 
 
Accueil | Pages techniques
 
 
Détermination de la lumination à la prise de vue
 
La luminance du sujet
 
 

Depuis 1960, date à laquelle Asahi Pentax présenta le premier système de mesure TTL (through the lens = à travers l'objectif) à l'occasion de la Photokina, la détermination de la lumination à la prise de vue s'est considérablement simplifiée et on peut se demander s'il est encore nécessaire de l'étudier fondamentalement aujourd'hui alors que tous les appareils photographiques sont à exposition automatique ?

En réalité, quelque soit le degré d'automatisme du matériel, l'intervention de l'opérateur est souvent nécessaire notamment avec les films couleur qui offrent une tolérance d'exposition très réduite. Il faut bien comprendre qu'un appareil automatique est irréprochable (ou presque) lorsqu'il fonctionne dans des conditions de prise de vue normales pour lesquelles il est à priori conçu, réalisé et réglé. Par contre, en dehors de ces conditions, si le système d'exposition de l'appareil photographique tient parfaitement compte de la variation de certains facteurs (emploi de filtres, angle de champ de l'objectif, tirage) influençant la lumination, il reste toutefois impuissant à lui seul face à des variations extrêmes de certains autres paramètres comme le contraste du sujet particulièrement.

La luminance du sujet s'inscrit en première ligne dans la liste des principaux facteurs intervenant dans la détermination de la lumination. Afin d'estimer objectivement celle-ci – ses yeux étant incapables de le faire – le photographe se sert toujours d'instruments qui, depuis les rudimentaires actinomètres de la fin du 19me siècle, se sont métamorphosés spectaculairement en posemètres modernes presque parfaits incorporés ou non à l'appareil photographique.

La luminance que doit prendre en compte le posemètre n'est pas n'importe laquelle ; il s'agit de la luminance médiane ou luminance des teintes moyennes du sujet. La mesure de cette luminance peut être effectuée selon diverses méthodes décrites succinctement dans deux pages respectivement intitulées : « Mesure en lumière incidente » et « Mesure en lumière réfléchie ».

 
 
Copyright © Claude Bouchot